Rechercher

Le café en voyage à moto ?

Dernière mise à jour : 2 août 2021

Un détail qui peut être un indispensable ;)



A titre personnel, il m'est impossible de me passer de café.

Et d'autant plus pendant les balades à moto. Qu'elles soient à la journée ou en trip de plusieurs jours/semaines, sur route ou en offroad.

Je suis comme beaucoup, déjà, un addict au café du matin, sans lequel j'ai beaucoup de mal à attaquer la journée, et dans la journée aussi ...


Alors depuis tout ce temps passé à moto, j'ai eu l'occasion de tester énormément de solutions, chacune avec ses avantages et ses défauts. Et comme je suis un peu geek sur les bords, c'est toujours intéressant de tester du matériel.

J'avais envie de vous partager cela.

Ici vous ne trouverez pas LA solution, mais un tour d'horizon de ce qui existe, qui vous permettra peut-être d'y voir plus clair.

La solution parfaite, c'est la vôtre. Celle qui vous satisfait.


 

Mais avant de commencer cet article, je pense qu'il est important de comprendre les critères qui peuvent vous pousser à investir (ou non) dans un matériel en particulier.

En gros, qu'est-ce que VOUS, vous recherchez ? Cela peut être le prix, la compacité, la technologie, et nous allons en parler, mais aussi la qualité.

Et au sujet de la qualité, et puisque c'est un terme qui reviendra régulièrement, il y a la notion importante de Crema. Pour cela, il est important de comprendre ce qui se passe lors de l'extraction quand on prépare un café.

La recherche, ou non, de Crema limitera directement votre choix et vos recherches.


La Crema, c'est quoi ?

C'est cette petite mousse brune qui est présente au dessus du café lorsqu'il vient de couler, d'un percolateur par exemple. (Mais pas que, nous allons le voir)

Mecastore - Crema sur le café
La Crema formée sur le dessus du café

Elle est capitale dans la notion de goût du café.

En effet cette mousse est composée de minuscules bulles d'air, qui se mélangent avec l'huile soluble qui est extraite du café pendant le processus d'extraction. Air + huile = émulsion. C'est dans cette Crema que vous retrouverez un concentré des arômes de votre variété de café, ainsi que sa complexité.

Cette mousse se dispersera d'elle même, quelques minutes après son extraction. C'est normal, il faut donc en profiter avant ;)

Une notion à ne vraiment pas négliger donc !



Allez maintenant que cet apparté est fait, passons au sujet principal.

 

Nous allons parler : De l'alternative principale, du café en lui même, et enfin du matériel !


1/ Et pour commencer, et bien je vais déjà vous parler de "L'ALTERNATIVE" par excellence. Celle qu'on m'oppose souvent quand je parle de matériel café de voyage, et qui pour moi n'en est pas une, puisque parfaitement complémentaire avec le fait d'emmener son propre matériel.

Car oui, j'aime l'idée d'être autonome en voyage sur ce sujet, mais au final cela ne m'empêche pas d'aller très régulièrement dans un café, tout bêtement...

Sur les balades à la journée, je ne m'embête pas avec un quelconque matériel, je file au troquet du bord de la route.

Mecastore - Le Café du coin - Café du commerce
Le bistrot ou café du coin, ici l'un des nombreux "café du commerce" de France

Car l'alternative idéale a l'emport de matériel pour se faire son petit café de son coté sur la route, et bien c'est d'aller chez nos cafetiers locaux. Et ce n'est pas ça qui manque.

Même le dimanche, vous n'aurez aucun mal à en trouver ouverts, même au fin fond de la campagne.

De manière quasi générale, le café est bon, l'accueil l'est souvent lui aussi, et ils présentent plein d'avantages non négligeables :

- La pause WC. La nature vous l'offre aussi, mais en moins confortable pour les moins aventureux ;)

- La convivialité. Si vous tombez sur des cafetiers et/ou des clients sympa et ouverts (c'est souvent le cas), il sera facile de discuter, trouver des bons plans de lieux à visiter ou à éviter, en apprendre un peu plus sur la région que vous visitez, etc ...

- La présence très souvent d'une boulangerie pas trop loin. Oui j'aime les petits plaisirs simples :)

- Vous soutenez une économie locale, et c'est important aujourd'hui !


Donc ne les oublions pas, et continuons à nous y arrêter régulièrement.



 

Prochaine étape, le café en lui même, avant de parler du matériel pour l'ébouillanter sauvagement.


2/ Le café !

Plusieurs options s'offrent à vous. A choisir en fonction de vos goûts, de votre budget, et surtout de votre matériel !

  • Le café lyophilisé. Certainement le plus pratique, avec les dosettes. Vous dosez à votre goût, vous ajouter de l'eau chaude, et voilà. C'est plutôt économe à l'achat, disponible dans beaucoup de formats, de l'énorme pot à la dosette individuelle (qui multiplie dramatiquement les déchets), se trouve absolument partout, dans une multitude de marques, et même en décaféiné. Beaucoup trouvent que "ce n'est pas bon". J'ai un avis un peu différent, car pour moi, certes ce n'est pas du café au sens noble du terme, mais ça a le goût des vacances. Certainement parce que c'est ce que j'utilisais à mes débuts en voyage, et que c'est devenu très régressif pour moi. Donc oui je l'utilise encore très souvent. Mon astuce toute bête : achetez des très gros pots, et reconditionnez dans des boites hermétiques adaptées à vos bagages avant de partir. Économique, et moins d'impact environnemental que les dosettes ;)

Mecastore - Café lyophilisé
Le café lyophilisé en poudre

  • Le café filtre, ou moulu. Celui que vous utilisez à la maison dans votre cafetière filtre standard. On est sur la solution la moins chère dans le café déjà prêt. Disponible dans des dizaines de marques, avec des provenances très variées, des saveurs qui le sont tout autant selon les variétés et les pays d'origine, et aussi en décaféiné, c'est vraiment une histoire de goûts. Vous le trouverez lui aussi très facilement en voyage dans n'importe quel magasin.

Mecastore - Café filtre ou moulu
Le café filtre, ou café moulu

  • Le café en grain. Considéré souvent comme plus noble, car non oxydé à l'avance par le processus de mouture. (J'ai vérifié, et non on ne dit pas "moudage", que je trouvais pourtant beaucoup plus marrant). Vous le trouverez un peu plus difficilement (et encore quoique ...), mais dans des qualités souvent plus intéressantes. Bio ou non, de provenances très diverses, il présente l'intérêt de vous permettre de maitriser la chaine de A à Z, puisque vous allez le moudre à votre convenance selon votre goût, et dans la quantité nécessaire. En effet la finesse de mouture obtenue change énormément les arômes et le caractère du café final, presque autant que sa variété d'origine. Vous l'utilisez peut-être déja chez vous, si vous êtes équipé d'un moulin, ou d'une cafetière qui offre cette fonction, il est difficile de retourner en arrière après l'avoir testé. Niveau budget, c'est souvent très intéressant, en achetant des conditionnements de 1 ou 2 kilos. Par contre, revers de la médaille, il faut vous promener avec un moulin. Alors oui, ils en font des très compacts, oui ca a son charme de moudre ses grains, mais ça complique un peu le process, et ca prend plus de place dans les bagages. Vous pouvez en moudre à l'avance chez vous et l'emporter, c'est une solution intermédiaire, mais on considère que le moulu obtenu perdra une partie de ses arômes quelques heures après... A réserver aux amateurs plus exigeants ou motivés ?

Mecastore - Le café en grain
Le café en grain, toujours très beau à observer

  • Les dosettes C'est notre dernier type de café. Tout le monde les connait, quatre acteurs se battent sur ce secteur pour équiper nos maisons : Senseo / Dolce Gusto / Tassimo / et Nespresso. Alors pourquoi en parler, puisque cela nécessite une machine adaptée, et donc qui irait trimballer sa Senseo dans les sacoches ? Et bien parce qu'aujourd'hui il existe plusieurs machines de voyages compactes qui sont adaptées à ces capsules, souvent manuelles, parfois électriques en se raccordant au 12V. (On en parlera plus bas). C'est donc une nouvelle autre façon de consommer le café en voyage. Par contre pas de miracle à attendre : c'est la plus chère des solutions, et c'est la plus néfaste au niveau impact environnemental si vous utilisez des capsules. Les dosettes coûtent aussi plus cher, et les appareils de voyage aussi. Le bon coté : c'est pratique, rapide, et souvent le plus propre !

Mecastore - café dosette Nespresso
Le café en dosettes, ici chez Nespresso

Un point commun à tous ces choix : Que faire de mes déchets ?

Pour le café lyophilisé, si vous avez du marc, c'est que vous avez raté un truc. Recommencez, personne ne vous a vu.

Pour le café moulu ou le grain que vous aurez moulu, je vous encourage à le déposer dans la nature. Pas en plein milieu d'un chemin évidemment, mais au pied d'un arbre, ou de plantes, ou dans la forêt, et ça sera parfait.

En effet le marc de café est riche en azote, phosphore et potassium, il est donc excellent pour la nature, et en plus il peut servir de répulsif naturel contre certains nuisibles ! En plus ça sent plutôt bon, donc potentiellement vous pouvez en mettre aux coins de la tente au bivouac ! (Et chez vous dans le jardin, ça marche aussi, renseignez vous)

Mecastore - marc de café comme engrais
Le marc de café comme enrichissant de votre jardin

Pour les capsules, c'est plus compliqué. Les dosettes Senseo, Dolce Gusto, et Tassimo peuvent finir dans une poubelle classique. Même si pour Dolce Gusto et Tassimo c'est vraiment beaucoup de plastique pour très peu de café ...


Les dosettes Nespresso en aluminium doivent trouver un chemin vers le recyclage, même si c'est un très long débat. Elles sont en aluminium et peuvent être recyclées.

Des lieux de collecte existent, rapprochez vous de Nespresso directement pour en savoir plus. Dans tous les cas, ne jetez aucune de ces dosettes dans la nature ...

Même les Senseo et leur enveloppe qui vous semble dégradable : ce n'est pas le cas. Quelques marques proposent aujourd'hui des dosettes compatibles Senseo à priori "biodégradables" (durée annoncée 6 semaines théoriques), mais je ne vous encourage quand même pas à les balancer dans la nature...




 



Bon, passons au matériel !


3/ Le Matériel


Je vous l'ai dit, je suis accro au café.

Mais je suis aussi un accro au matériel. De tous types. J'aime découvrir des technologies, des façons de faire, des matériaux, bref j'aime découvrir du matériel dans tous les domaines ou presque.

Et en matière de matériel de voyage, je suis gâté ;)

Le café ne déroge pas à la règle.


On va essayer de passer en revue les principaux types de matériel pour préparer du café en voyage, des plus simples et anciens, au plus récents et technologiques.

Comme toujours, si j'en oublie, ou que vous souhaitez ajouter des informations, n'hésitez pas à laisser vos idées en commentaires, je me ferai un plaisir de faire évoluer cet article !



Plusieurs des techniques existantes nécessitent d'ajouter de l'eau bouillante. Le sujet (passionnant) des réchauds de voyage n'étant pas le sujet de cet article, je n'en parlerai pas. Cela fera l'objet d'un autre article un peu plus tard, car là aussi il y a beaucoup à raconter ;)



  • Le café lyophilisé. Bon, logiquement, à ce stade de l'article, vous vous demandez pourquoi j'en parle ici, alors qu'il ne faut pas de matériel. Vous avez raison. De l'eau chaude, une tasse ou tout autre récipient, et c'est plié. NEXT ! Allez quand même un petit récap : Avantages : Rapidité / Prix / Encombrement Inconvénients : Qualité

Mecastore - café lyophilisé
Le café lyophilisé en poudre

  • La cafetière italienne. Aaah la cafetière italienne... LA cafetière du baroudeur. Celle qui a le plus une image nomade. Déjà parce qu'elle est très ancienne, que c'est une technologie simple, et éprouvée. Et que ca marche bien. Et même très bien... Aussi appelée Moka Express, elle fut inventée dans les années 30 par un certain Mr BIALETTI. Oui oui ce n'est pas une coïncidence si la plus grande marque de ce type de cafetière porte son nom ... Son fils a repris l'entreprise familiale à la fin de la seconde guerre mondiale, pour la développer et devenir le leader du segment. Elles existent dans plusieurs capacités tailles, donc capacité, y compris pour une utilisation à la maison. A vous de vous décider selon vos habitudes de voyage, seul ou en groupe, et l'encombrement que vous décidez de lui consacrer. Comment ça fonctionne ? La cafetière est en deux parties vissées l'une à l'autre. Le corps supérieur avec son bec verseur, et le socle qui intègre le porte café. Vous mettez de l'eau dans le socle, et votre café dans le porte café, qui s'insère dans le socle, vous revissez le corps, et vous la posez sur le réchaud. La vapeur générée par l'ébullition de l'eau passe dans le café moulu, pour remonter dans le corps. Une fois toute l'eau passée, votre café est prêt, dans son récipient verseur. Inconvénient à connaître de cette technologie : la cafetière entière chauffe, donc attention aux brûlures. Et pour la même raison, il faut retirer le socle assez rapidement une fois le café passé, si vous ne servez pas tout aussitôt. Le laisser en place laisse plus de chaleur résiduelle, et cela continuera à "cuire" le café, ce qui l'emmènera vers de l'amertume. Gros avantage de ce matériel, comme de la cafetière à piston, vous obtiendrez une jolie Crema, gage de qualité de dégustation. Une fois le café consommé, jetez le marc près d'une plante ou d'un arbre (voir plus haut), et c'est terminé. Une mise en garde toutefois, une cafetière italienne, cela peut être dangereux. Une grande pression s'installe dans la cafetière, et beaucoup de contrefaçons existent (ou, dirons nous, de marques low cost). Une cafetière Bialetti de voyage, cela coute entre 20 et 30€. Si vous cherchez sur le net, vous trouverez beaucoup de témoignages de machines low cost qui explosent à cause d'une surpression. Je vous laisse vous faire votre propre opinion du risque que vous voulez prendre ;) Avantages : Prix / Qualité du café / Robustesse Inconvénients : Encombrement / Nettoyage / Chaleur

Mecastore - Cafetière italienne Bialetti
La cafetière italienne Bialetti

  • Le filtre portable pour café moulu. Du matériel un peu méconnu, et c'est dommage. Avec un filtre portable, on est pas perdus. En fait c'est exactement comme à la maison avec votre cafetière filtre, mais en voyage. Il vous suffit d'avoir du café moulu, des filtres, et un récipient en dessous. C'est une technologie intéressante, car elle très simple, mais pourtant elle a un peu évolué depuis quelques années. On trouve aujourd'hui ce matériel, en plastique comme au début, mais aussi en alu, en silicone, ou en verre. Bon ceci étant, en voyage en moto, le verre c'est peut être pas le meilleur choix... On en trouve même des extensibles, qui se replient donc à plat ou presque pour le gain de place. C'est vraiment une solution intéressante, car d'une simplicité extrême. Et elle permet aussi de faire facilement un tout petit volume de café, en posant le filtre sur une tasse par exemple. De plus vous pouvez doser assez précisément le volume d'eau selon votre besoin. C'est juste un peu plus long que d'autres solutions, car cela oblige à surveiller l'eau qui passe pour en remettre régulièrement si vous voulez faire un grand volume. Prévoyez aussi d'être sur une surface assez stable car on empile le tout. Dernier point, avec ce café filtre, vous obtenez un café "pur". Comprenez par là qu'il ne sera pas trouble, mais parfaitement liquide, mais par contre que vous n'aurez pas la fameuse Crema recherchée par les amateurs. Une fois le café consommé, vous pouvez jeter le marc dans la nature, par contre je déconseille de jeter le filtre avec. Même les filtres dits "biodégradables", ils sont tellement longs à être dégradés que ce n'est pas génial pour la nature. Niveau nettoyage par contre, c'est super, vous n'aurez qu'à le rincer... Avantages : Prix / Choix de café / Nettoyage Inconvénients : Stabilité / Lenteur / Qualité moindre

Mecastore - Porte filtre nomade
Le porte filtre nomade

Mecastore - Le porte filtre extensible, ici le XBrew de Sea To Summit
Le porte filtre extensible, ici le XBrew de Sea To Summit

  • La cafetière à piston (ou french press). Un autre matériel qui lui est assez connu. Mais sûrement pas assez bien. Existant sous la forme qu'on lui connaît depuis 1924, inventée et brevetée par deux Français, elle a été repris quelques années plus tard par des italiens, qui en lanceront la production à grande échelle ... en France (vous suivez?), grâce à une usine Française de clarinettes :). Vous l'avez surement déjà croisé dans la marque Bodum, qui inondera le marché et la rendra populaire grâce au récipient principal en verre. On voit donc le processus se faire, et c'est très joli ! Alors je disais "surement pas assez bien connue", car ce qui revient souvent c'est l'image d'un café obtenu qui sera trouble, voire même laissant passer du marc qui sera gênant à la dégustation. Il s'agit le plus souvent d'un problème de qualité de joint et de filtration, et non de technologie. Comment ça fonctionne ? Une cafetière à piston est une technologie elle aussi assez simple, mais un peu plus compliquée à mettre en œuvre que la solution précédente. Vous remplissez le corps principal d'eau bouillante, puis ajoutez votre café moulu. Une fois bien mélangé, vous mettez le couvercle qui contient le piston, piston relevé au maximum, et vous attendez quelques minutes que le café dégage ses huiles, et donc ses arômes. Enfin, vous enfoncez le piston doucement, afin de concentrer tout le marc au fond, et ne laisser que le café filtré sur le dessus. Vous l'aurez compris, avec une cafetière à piston low cost, vous pouvez avoir une filtration moins parfaite, laissant passer du marc. Rien de catastrophique, mais pas forcément du goût de tous en bouche ;) C'est une technologie qui permet de générer une jolie Crema, et pour cela elle est donc plus qualitative que d'autres. Pour investir, comptez entre 15 et 30€. Je ne refais pas le laïus sur l'évacuation des déchets, j'ai déjà détaillé ça un peu plus haut. Avantages : Crema / Qualité / Praticité Inconvénients : Fragilité / Nettoyage / Lenteur

Mecastore - Cafetière à piston Bodum
La cafetière à piston Bodum et les étapes

  • L'expresso portable. Dernier matériel de cet article, mais pas le moins intéressant. Ici on s'adressera à un public plus amateur de technologie. Aussi appelé Handpresso ou Hand Coffee, il permet d'obtenir l'équivalent d'un expresso, en voyage. Plusieurs déclinaisons existent, parlons juste des principales. Manuelle ou électrique (sur 12V), et à café moulu ou à dosettes. Surement le moins connu des modes de préparation de café en voyage, il se développe pourtant beaucoup, grâce notamment à un encombrement ultra réduit, et à une qualité "expresso-like" que ne proposent pas les autres solutions. En effet, en créant de la pression dans le système, on extrait le café à la manière d'un expresso. Alors je vous vois venir, on aura pas autant de bars de pression qu'un percolateur évidemment. D'où mon emploi de "expresso-like". Toutefois la qualité est vraiment chouette. Comment ça fonctionne ? Pour le modèle manuel : c'est donc une appareil sous forme tubulaire, ou vous mettez d'un coté l'eau bouillante, que vous vissez à un porte café, ensuite un système de piston à pompe à actionner à la main plusieurs fois pour créer de la pression permet à l'eau passe dans le café, mais sous pression. Le café est extrait de l'autre coté du mécanisme. Pour le modèle électrique : c'est plus ou moins la même chose, sauf que c'est l'appareil qui chauffe l'eau, et qui créé la pression. Le résultat est identique en terme de qualité, mais nécessite d'être branché la plupart du temps, même si aujourd'hui plusieurs modèles à batterie existent. Il faudra penser à le recharger régulièrement. Pour les deux modèles, vous avez aujourd'hui le choix entre café moulu, et café en dosette type Nespresso ou Senseo. Là aussi, on obtiendra une jolie Crema, donc plus de goût ! Je ne refais pas non plus le laïus sur l'évacuation des déchets ;) Avantages : Ludique par le coté techno / Qualité / Encombrement Inconvénients : Prix / 1 seule tasse / Environnement si vous optez pour les dosettes.

Mecastore - Handpresso
Le Handpresso manuel
Mecastore - Le Hand Coffee automatique électrique
Le Hand Coffee automatique électrique

 

Conclusion.


Vous l'aurez compris, vous avez le choix. Choix des matériaux, de la matière première, de l'encombrement, de la praticité, et surtout de la qualité.


Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients, aucune n'est parfaite. Ce qui compte c'est d'établir VOTRE cahier des charges avant d'investir, puis de tester les solutions retenues.



N'hésitez pas, en commentaire, à nous dire si cet article vous a intéressé,

si vous avez d'autres solutions à proposer,

échanger avec nous et les autres lecteurs sur votre expérience et VOTRE café.



 


Si vous avez envie de participer à ce blog en rédigeant votre article sur un sujet qui vous intéresse autour de la moto sous toutes ses formes, n'hésitez pas à nous contacter via notre site http://www.mecastore.fr , ou par mail : mecastorefrance@gmail.com Et justement tiens, vous êtes un fana de thé et voulez en parler ? Contactez-nous !

Car je n'ai volontairement pas abordé le sujet du thé, qui est très intéressant lui aussi. Peut-être pourrait-il faire l'objet d'un autre article, mais pour l'instant je ne suis pas assez expérimenté sur le sujet.



0 commentaire